Un peu de plomberie, par la force des choses…

z’en voulez, une bien bonne? tenez, la dernière, en date…

p1000004.JPG

pourquoi ? comment ? heuuu… joker !

ca a cassé sans choc particulier, on était dans canap’ avec Estelle en train de discuter.

deux options, soit une mouche kamikaze qui est venu s’écraser la tronche sur la vitre pour venger ces sœurs décimé a coup de tapette ( j’commence a être balèze a ce jeu, la 🙂 ), soit la charpente qui a travaillé tout en sachant que le coté qui a cassé, été fixé a la dite charpente, ce qui pourrait bien être la raison du mystère.

on s’en sort pas mal car cela aurait pu péter avec les p’tiot a l’intérieur, ca a beau être du verre sécurit, ca craint quand même un max.

m’enfin pas de bobo mais un sacré bordel a nettoyer. le verre sécurit a la particularité de s’émietter en cas de choc pour limiter les risque de coupures mais le terme « émietter » est un doux euphémisme. comme dirait raoul, la paroi de douche, on la retrouvé, éparpillé par petits bouts façon puzzle aux quatre coins de la salle de bain… elle s’est fait correctionner, dynamiter, disperser, ventiler…

du coup, plomberie…

par chance, on a trouvé une cabine d’occaz, a pas cher, sur le bon coin mais carré et plus grande. l’ancienne avait un angle arrondi et nous avait permis un gain de place non négligeable mais la, qui dit occaz’, dit tu choisis pas. d’un autre coté, économiser 250 € ( prix moyen constaté ), ca motive !

il a fallu revoir complètement l’agencement du placard qui nous sert de salle de bain. c’était déjà pas grand, bin, maintenant, c’est pire… interdit aux buveur de bière ventripotent et au femme enceinte 🙂

sa taille nous a obligé a la mettre du coté opposé a l’ancienne et j’ai donc du rallonger les tuyaux de flotte, modifier l’évacuation, changer de place toutes les étagères et transformer la table a langer fixe, en version pliable. rien que ca…

j’ai posé le nouveau bac sur une palette pour éviter les problèmes d’évacuation de l’ancienne qui était trop juste. c’est pas beau mais ca facilite la tache et l’évacuation.

p1000045.JPG

puis rallongement de la tuyauterie. a part la rigidité de PER et sa tendance a te revenir dans la tronche façon ressort ( ma joue gauche confirme ), y a rien de bien sorcier.

p1000050.JPG

p1000053.JPG

le montage de la cabine s’est fait en un rien de temps. comparé a l’ancienne et ces 250 pièces, ces arrondies et son manuel en slovaque traduit du néerlandais, ce fut un vrai parti de plaisir. quatre cotés remonté, trois vis d’assemblage pour chaque coté et roule.

p1000054.JPG

le résultat final…

p1000138.JPG

ceci est une salle de bain pour schtroumph 🙂

p1000141.JPG

et la table a langer qui se déplie au dessus des toilettes. les envies pressantes sont fortement déconseillé pendant le bain des enfants 🙂

p1000142.JPG

voila, voila, ca a cassé au bon moment, vendredi après midi, ce qui m’a permis de réparer le bouzin sans perdre trop longtemps le confort de la douche mais on avoue qu’on s’en serait bien passé. ( étonnant, non ? )

tout ca, c’est sans compter le retour de l’alien. on l’a pas entendu pendant quasiment deux semaines et v’la t’y pas qu’il remet ca le saligaud ! on l’entend beaucoup moins mais ces grignotements sont toujours aussi énervant.

est ce qu’il a assez bouffé et qu’il ralenti la cadence, ou se calme pour digérer mon beau douglas ?

m’enfin, c’est le programme du week end prochain. je vais prendre un peu de temps pour lui verser un lichette de digestif fatal. en espérant que ca sera efficace, cette fois ci.

et le béton, me direz vous ? bah, de toute façon, le couler dans une piscine, même d’eau de pluie, ca y aime pas…

C’est reparti ! comment ca? on l’a deja dit ?

quelques changements mineurs mais néanmoins stratégique se sont opéré dans la maisonnée ( ou plutôt l’atelieronné… … … bon.. ok… elle est naze…).

pas trop de nouvelle car occupé a d’autre priorité, entre autre et non des moindres, que j’ai changé de taf alimentaire.

faire 10 h par jour de temps en temps, ca passe mais quand c’est quasiment tout les jours, ca use son bonhomme et ca fait pas avancer le chantier.

donc, au hasard d’une journée plutôt chargé et considérablement énervé par la colère, je m’en suis allé regardé ailleurs si je pouvais y être et coup de chance, je suis tombé sur une annonce proposant un boulot avec des horaires du matin.

alléché par la proposition, j’ai postulé et commencé lundi dernier.

bon, bin, tout benef ! mieux payé, 35 h semaines ( non ! si, si ! déconne ! non, non, vrai de vrai ! ), intéressement, 13 eme mois, participation, enfin, que du bonheur comme on dit chez TF1 🙂

et argument massue qui fracasse son crane d’australopithèque,  midi, max 14h, je suis a la maison. elle est pas belle la vie.

la vie familiale est bien plus heureuse et je vais pouvoir bosser tranquillou tous les aprèm’. c’est t’y pas bien, ca ?

donc, cette fois ci, c’est vraiment reparti. je rattaque le béton cette semaine si tout va bien ( faut quand même se refaire a l’idée de se lever a 3 h du mat’, y a une petite période d’adaptation nécessaire ).

sinon,  j’espère avoir réglé mon problème de grignoteur grâce a la méthode de thorfin le pourfendeur ( private joke, désolé 😉 ).

j’ai acheté un stéthoscope et essayé précisément de localiser l’alien. puis avec une mèche de 10 et ma perceuse de compét’, je lui ai chignolé la gueule avec un plaisir non dissimulé.

aux dernières nouvelles, on l’a plus ré entendu, ni a l’oreille, ni au stéthoscope. donc, pour l’instant, on considère, avec espoir,  le problème définitivement réglé.

bon, allez, on a une baraque a construire.