Archive for septembre, 2009

Béton et table en materiaux de recup’

dimanche, septembre 27th, 2009

c’est reparti pour le béton. doucement…. une petite forme et un genou en vrac dut a un mauvais échauffement avant footing, je n’ai fait que deux « longueurs ».

p1120922.JPG

puis, a des fins d’optimisation de la place dans l’atelier ou qu’on crèche, on va gicler la table de salon et ces deux bancs qui nous servent actuellement et remplacer ces 4 m² au sol par une table d’un format plus raisonnable.

donc, soit acheter une merdouille chez confokéa 🙁 , soit se la fabriquer… ouais, mieux comme ça, on est jamais mieux servi que par soit même.

un petit coup d’œil dans mon tas de bois et hop, quatre magnifique pied en chêne d’un ancien lit mezzanine que j’avais construit pour notre ancien appartement, ou la aussi, la place était compté, un plateau en « marqueterie », enfin pas tout a fait, c’est pas vraiment de la marqueterie mais un assemblage qui poutre en bois massif ( je connais la technique mais pas le nom ) et qui devait être un ancien morceau de parquet que j’ai trouvé a…. L’ALCG… ( running gag 🙂 , va falloir qu’il m’inscrive sur leur liste noire et m’interdire l’entrée, tel le casino de base qui interdit les joueurs malades 🙂 ) .

un coup de ponçage, une couche de vernis, quelques vis et hop une table en chêne massif pour que dalle ou presque.

p1120939.JPG

les pieds plus la ceinture.

p1120936.JPG

p1120935.JPG

et voila, 3 m² au sol de gagné. mis en service, fin octobre quand j’aurais de la main d’œuvre pour bouger l’ancienne table en vrai bois d’arbre qui pèse une vache morte. ( spechiole dédicasse a betoniere man 😉 🙂 )

en tout cas, chapeau a celui qui a fabriquer le plateau. c’est vraiment du beau boulot. un assemblage au poil, des jonctions parfaites sans accrocs. respect !

Un zouli couvercle de regard.

dimanche, septembre 20th, 2009

samedi, recup’ man a remis le couvert pour se construire un couvercle isolé servant a fermer le regard d’arrivée d’eau.

les 4 ° de moyenne cette semaine m’ont fortement conseillé de me bouger le fondement et de m’occuper de cette histoire rapidos.

comme vous le savez, j’adore les palettes 🙂 . comme d’hab, depiotage de palette pour un recyclage en règle. le tout, zingué avec mon zinc de recup’.

p1120894.JPG

puis isolation avec des bouts de porte de garage isolé, récupéré, cela va de soit 🙂

p1120900.JPG

la précision, c’est autant fourbe que vicieux, 2 cm en trop a droite et paf, la précision, notion très abstraite vient te rapeller que t’es vraiment une buse.

ça a le chipotage facile la précision… et comme la jazz et la java, quand le pifomètre, quand le pifomètre est la, ( roulement de batterie ) la précision, la précision s’en va ( a chantonner avec l’assent de toloze 🙂 )

p1120902.JPG

bon, allez je déplacerais le tuyau, ça sera plus rapide… le résultat dans son ensemble ( toujours regarder le résultat dans son ensemble… )

p1120903.JPG

puis pour finir le week end,  petit bricolage divers zé varié et fendage de bois.

et pendant ce temps la, les fondations, n’avançait guère…

t’en veux de l’inertie ?

dimanche, septembre 13th, 2009

samedi, journée brique de terre crue.

je crois que j’ai trouvé la bonne recette pour pas se faire suer et faciliter le démoulage.

soit une brouette de terre, une dizaine de pelle de sable, 8 L d’eau ( variable suivant la teneur en eau de votre terre ) et toujours un seau bien tassé de paille.

pour le mélange a la bétonnière et après plusieurs essais, il faut si possible mettre la moitié de la terre a l’arrêt, jeter une ou deux pelles de sable, mettre en route, rajouter de quoi faire la moitié du sable, la paille et l’eau au complet, laisser tourner une minute et rajouter le reste de terre puis de sable.

laisser 5 bonne minute, jusqu’à obtenir des  » mottes  » de terre. enlever le plus gros en bennant la bétonnière puis laissé tourner le temps que se forme de nouvelle motte avec le reste.

pour l’instant, c’est le mieux, un poil compliqué dans la marche a suivre mais ça marche bien. le fait de rajouter plus d’eau, facilite le moulage ( plus besoin de tasser au persuadeur ) et le démoulage sans gêner la bonne tenue de l’ensemble.

y a plus qu’a faire fumer la machine a parpaing ( plotet, on dit plotet dans le jura, vindieu ! ).

pour les demi briques, soit on les fait comme ça :

p1120760.JPG

soit quand elle sont encore molle, un bon vieux couteau a pain et roule !

y a plus qu’a tester avec un moule pour, par exemple, faire une rainure qui servirait a passer un serpentin pour un éventuelle mur chauffant.

sinon, ceux du week end dernier, secs, ( peut être pas complètement a cœur… ) ont une excellente tenue, pèse une vache mort, ce qui confirme leur futur utilisation en mur capteur, dalle, cloison entre chambre, en version mur chauffant et poêle de masse. ( plus si affinités… ) la ruine des marchand de matériaux 🙂

et le travail du jour :

p1120770.JPG

puis vu qu’a, ce qu’il parait le temps, c’est de l’argent, j’ai recoupé un peu de bois avec mon chevalet de la mort qui tue.

p1120783.JPG

c’est vraiment bonnard ce bouzin et carrément économique par rapport a une scie a buche qu’ils vendent un rein et un demi poumon. et vu que je l’ai acheté a mon… suspens… roulement de tambours… ALCG préféré (  non !!! si, si !!! )  au quart du prix que ça coute, ça fait du coup, a pas cher du tout.

bon, faudra passer en version tronçonneuse électrique parce que la, c’est pas discret 🙂

y a plus qu’a refendre tout ça… 🙁

dimanche, repos du guerrier ! VTT pour ma gueule le matin, pinaise, ça fait du bien ! et vélo z’avec mistinguette en début d’après midi ( j’en avais pas assez dans les pattes 🙂 ), et parce qu’il en faut pour tout le monde, ballade z’en famille, dans la foulée.

et toujours dans l’optique de pas gâcher, et que même pas fatigué ( j’ai du sang de chuck norris dans les veines ), pose du chapeau de cheminée qui a subi, une cure d’amaigrissement draconienne. j’ai viré 5 cm sur tout, le tour au burin et refait un petit coffrage pour recouler un petit mortier a prise rapide qui m’a fait des angles bien propre, nickel.

p1120774.JPG

il est moins lourd, c’est vrai… mais a poser sur le toit… le sang de chuck norris n’est pas de trop ! pis les papas voulait pas rentrer complètement dans les mamans. il a donc fallu retordre les papas ( ça doit faire mal… 🙂 ) et leur expliquer que la gravité, c’est vers le bas ! pour les faire entrer ( en force ? moi ? vous n’y pensez pas ! )

p1120841.JPG

et pour terminer le week end, dans un état proche d’une vielle serpillière, maçonnage des briques autour de la cuisinière.

la terre, c’est bien pour tout. enduit, brique, mortier. c’est vraiment top. et dans le genre écologique, je crois qu’il n’y a pas mieux. a part le sable rajouté, bilan carbone imbattable.

salopage en règle, de mon beau parquet. m’en fout, on laisse sécher, un coup de brosse et d’aspirateur et ni vu, ni connu, j’t’embrouille. alors même pas peur pour mon parquet !

p1120843.JPG

et pose avec un niveau d’une précision redoutable ( etalloné par la NASA, s’il vous plait )

p1120845.JPG

j’ai vite abandonné la truelle. a la main, c’est plus précis ( je suis pas doué avec les truelles ) mais contrairement a la chaux, ça mange pas les mains.

p1120848.JPG

les parpaing secs ont servi de base et j’ai ensuite maçonné avec ceux moulé de la veille. encore bien mou mais maçonnable quand même. ( faut pas monter un mur de deux mètre de haut, bien sur…), ce qui prouve leur bonne tenue.

p1120852.JPG

recoupage d’un parpaing au couteau a pain.

p1120857.JPG

et le résultat :

p1120874.JPG

chuck norris n’étant pas disponible, j’ai remis la cuisinere en place tout seul, comme un grand. elle est lourde… très lourde… même avec des roulettes derrière…

p1120875.JPG

et voila, ça va chauffer dur !

p1120885.JPG

reste a laisser sécher les brique ( un minimum quand même ) puis faire un petit enduit sur les faces extérieur pour faire propre et y aura plus qu’a enfourner le pain de madame et les pizzas de monsieur. miam !

moi, j’aime bien…

mercredi, septembre 9th, 2009

les-indegivrables.jpg

clair et concis et plein de bon sens ! 🙂

Parpaing de terre crue.

dimanche, septembre 6th, 2009

aujourd’hui, test de ma machine a parpaing manuel.

nickel ! un gain de temps, non négligeable.

le principe, tu mets un support dans le bouzin ( j’en ai une caisse remplie a rabord )

p1120680.JPG

tu remplis de terre, sable, paille préparé préalablement  a la bétoniere, que tu tasse plus ou moins avec les mains

p1120683.JPG

pis t’y marave la tronche au persuadeur ( ça sert décidément a tout cet engin ) pour bien tasser, le tout.

p1120686.JPG

un coup de lissage a la truelle pour faire propre

p1120691.JPG

et démoulage avec plus ou moins de facilité ( suivant que t’as huilé les parois intérieur ou pas )

avec…

p1120694.JPG

sans…

p1120720.JPG

et vous obtenez un parpaing de terre tout chaud !

p1120695.JPG

le tout sur son support pret a sécher. en 1 h30, j’en ai fait une dizaine, soit 1 m².

ça risque de mettre un moment a sécher mais c’est vraiment pratique. pour faire des briques plus petite, il faut soit mettre moins de terre soit les couper avec une lame assez fine, une fois démoulé ( pas encore testé ).

content de mon achat, quoi !

PS: la recette des briques: autant de pelleté de terre que de sable, soit environ 10 de chaque et un seau de paille non broyé par bétonnière. le tout abreuvé, d’environ 2 litres d’eau ( variable selon l’humidité de la terre et du sable )

L’hiver peut se pointer, même pas peur ! ( a moins qu’il vienne avec chuck norris, bien sur… )

dimanche, septembre 6th, 2009

Ce week end, fin du conduit de cheminée.

Au menu solin et enduit partiel.

le solin, cette fois ci, je l’ai acheté. a 10 € les 2 mètres, ça valait pas le coup de se faire suer.

cette fois ci, j’ai même pas tenté la soudure en altitude. sur le plancher des vaches, c’est ach’t mieux.

les dents de requins servent a faire corps avec l’enduit

p1120580.JPG

p1120590.JPG

vérification et satisfaction de ne pas s’être planté 🙂

p1120597.JPG

puis enduit de chaux aérienne ( y a pas mieux pour la tenue et l’élasticité ) pour l’étanchéité finale qui va donc se loger dans les dents de requins, le tout, en équilibre précaire

p1120603.JPG

suivi de l’enduit du reste du conduit. notez l’air extrêmement sérieux qui sous-entend que l’enduit a plutôt intérêt a tenir sous peine de représailles immédiate.

vous noterez aussi les pieds de poteaux que j’ai scellé en attendant de réduire le poids du chapeau ( mais on en recausera )

p1120604.JPG

scellage de la trappe de ramonage

p1120593.JPG

et bouchage du toyo de conduit de cheminée

p1120594.JPG

et puisque je suis malheureux si je fais pas de connerie, v’la celle du week end ! cherchez l’erreur…

p1120644.JPG

qui a dit que ça penche a gauche ? rhhôôô l’autre, voit le mal partout ! chipoteur, va ! 🙂

parlons maintenant du chapeau de cheminée conçu pour chuck norris car seul chuck norris peut le soulever. bon, j’ai vu costaud, très costaud. et je vais donc devoir le refaire car le soulever, oui, mais a 7 m de hauteur et a bout de bras, en équilibre sur une échelle, seul chuck norris peut le faire ( chuck norris peut tout faire )

p1120664.JPG

et parce qu’il faut pas gâcher du temps précieux, j’ai coupé un peu de bois pour donner a manger a la cuisinière. y a bien 1 mois d’avance, la ! une semaine ? deux jours ? quand même pas !

p1120640.JPG

et pour finir, en faisant l’enduit, v’la ce que j’ai trouvé. un papillon de nuit en tenue de camouflage. tellement efficace son camouflage qu’il a failli se prendre une truelle d’enduit sur le coin des antennes. je sais pas s’il est comme ça d’origine ou s’il s’est adapté au support ou qui crèche mais c’est bluffant !

p1120651.JPG

p1120648.JPG

et dans la série, les insectes zobarouïne, la punkus-balais-de-chiottus ! je la trouve géniale cette chenille ! tu la monte sur perceuse, tu peux décaper de la ferraille 🙂

p1120602.JPG

Offre d’emploi ! ( trop tard la place est prise ! )

mercredi, septembre 2nd, 2009

désolé pour les éventuels postulant mais Emmanuel vient de me dire que la place était prise et tant mieux !

même si c’est un peu tard ( saleté de filtre a spam ! ) je vous fait suivre ce mail, des fois que ça intéresse quelqu’un.

Emmanuel a été mon formateur bois et c’est quelqu’un de très compétent et sympathique. voila, je ne sais pas si la place est toujours libre mais bon…

arbres, etc
ossature bois
76 rue de la roue
69730 GENAY

Bonjour,

je démarre un chantier, le 15 septembre 2009, qui devrait etre achevé début décembre.

Il s’agit du montage d’une ossature pour l’extension d’une maison , sur deux façades
avec Rc et un niveau . L’ossature est destinée à etre isolée en laine de bois ( par le client)
afin de viser une performance BBC ;
Un soin particulier sera apporté à l’étanchéité à l’air, au niveau de toutes les liaisons ,
avec utilisation de joints en EPDM et du collage integral du pare pluie ;
Le bardage sera posé après l’intervention du menuisier et du couvreur.
Le chantier est situé à Montluel 01 à 25 km de lyon environ .

Je suis à la recherche de mon assistant , pour ce contrat de 2.5 mois voire 3.
Si, dans votre entourage d’eco-constructeur, vous connaissez, quelqu’un ayant des
notions de travail du bois, et désireux d’apprendre une technique d’ossature tres
adaptée au travail en petite équipe, contactez moi.
ederagne@noos.fr
Il ne s’agit pas d’un stage, mais d’un CDD , qui peut éventuellement rentrer dans le
cadre d’un stage remunéré à intégrer dans le cursus d’une formation .
Mon budget est limité, mais les conditions peuvent être discutées en fonction
des compétences.
Merci de transmettre.
Bien à vous

Emmanuel Deragne