Le potager d’estelle

Jeudi avec l’aide de maurice et de son motoculteur, on a preparé le potager.

estelle s’etait deja cogné le retournement a la beche des 90 m² du futur potager ( avec racine enorme, en bonus gratis offert ), le motoculteur ne travaillant qu’un terrain deja travaillé. ca lui a bien pris un bon mois…

p1100764.JPG

p1100795.JPG

p1100794.JPG

déja, j’avais un peu honte de lui avoir laisser tout faire mais bon, faut bien que je bosse un peu aussi…

apres maurice est venu passer le motoculteur. je lui avais bien dit de me le laisser mais le jurassien est têtu 🙂 .

p1100967.JPG

et, la, j’ai carrement honte… c’est un boulot de taré, je vous dit pas. vous voulez faire du sport ? achetez un motoculteur ! pfiouu! faut le tenir le bestiau, un vrai mustang. impressionnant ! pour te decalquer les bras et le dos, y a pas mieux !

p1100972.JPG

le maitre et l’élève… comme ca, maitre ? oui, vas z’y et fait gaffe a cette charogne, ca pousse ! oui, maaiiiitre !

p1100975.JPG

huuuu, jolly jumper, reste avec moi !

p1100980.JPG

puis apres avoir remercié maurice, nivellage du terrain avec quelques pelletées de sables…

p1110002.JPG

decouverte d’un verdeterozore, facile 30 cm, le bestiau ! jamais vu un ver de terre si grand !

p1110006.JPG

puis ratissage final. et une bonne transpirée !

p1110009.JPG

et le futur parking a salade !

p1110069.JPG

le coin a fraise. presque trop petit pour julie et moi, fraisopathe notoire en phase terminale 🙂  faudrait inverser, les 15 x 5 m en fraise et le p’tiot potager pour les legumes 🙂 .

p1110070.JPG

voila, y a plus qu’a planter le casse croute des limaces 🙂

Fin de week end tranquille

apres que le potager est calmé radicalement mes ardeurs et ma bonne volontée, je me la suis coulé douce ( oui, je sais, comme les fondations qui devrait l’etre aussi… coulé… ).

avec estelle, on a re-verifier le piquetage pour attaquer le week end prochain le degagement des tranchées ( si, si, on y croit tres fort ).

p1110049.JPG

une petite photo, des feraillages des trois poteaux que je n’avais point en photo, la semaine derniere.

p1110048.JPG

puis rangement et réamenagement d’atelier provisoire pour pouvoir fabriquer les poutres en I. La, je peux decouper le mur a la scie sauteuse pour passer des grandes longueurs.

p1110051.JPG

ca ferait presque ( en imaginant tres fort )  atelier de lutherie. non ? bon d’accord…

p1110054.JPG

puis nettoyage de la porte de l’atelier, de toute la chaux qui restait de la derniere couche de finition. pareil pour les fenetres, qui s’en sont pas remisent…

puis, glandouillage et un peu de lutherie. la partie du week end que j’ai préféré, dit donc ! c’est fou, non ?

p1110067.JPG

Preparations des feraillages pour les fondations

allez, cette fois ci, c’est parti, la maison est sur le feu ( mais je sens qu’elle va mijoter encore un bon moment, avant de pouvoir la deguster 🙂 ).

ce week end, preparation des feraillages, pour mes fondations isolées mais pas trop. pas trop, car entre chaque pieds de poteaux, on va mettre une petite longrine legere, qui aura pour fonction de « chainer » les fondations isolées entre elle ( je suis prudent, limite parano avec les fondations. non, thomas pas de bambou, ni de chaux 😉 ) et accessoirement monter deux rang de parpaing qui serviront a poser mon plancher en paille.

au menu, la decoupe des onzes bout de treillis metalliques qui vont faire la semelle et apres, mise en place des ferailles carré en 15×15 pour les pieds de poteaux puis ligaturage en régle.

p1100932.JPG

les bouts de ferrailles qui depassait ont été tordu, vers l’interieur pour « chainer » le tout, la ligature de fil de cuivre recuit venant finir de bloquer le bouzin.

c’est sportif… et ca fatigue les bras…

p1100934.JPG

et les douzes pieds de poteaux. pourquoi douze ? parce que je sais pas compter et que j’en ai un de trop…

p1100939.JPG

puis dimanche, j’ai fait la semelle qui va se trouver a la jonction de mon angle avec trois poteaux espacé de seulement un metre. donc, au lieu de les faire en individuel, j’ai fait une decoupe et placé les 3 pieds de poteau a leur place respective. ca fait qu’une seul piece qui sera plus costaud, a mon avis. j’ai bon ? non, parce que je me suis bien amusé avec estelle qui me filait un coup de main. un bordel, je vous dis pas. autant les semelle isolées, si ton pied de poteau, n’est pas pil poil au milieu, tu peux tricher quand tu le pose, l’important etant que le pied de poteau soit au bon endroit mais avec ce machin, la, faut vraiment que les pieds de poteau soit placé au poil, sinon, les poteaux d’ossatures devront jouer a david coperfield 🙂

j’ai oublié de prendre une photo mais c’est ceux qui vont venir la:

print.jpg

pour info, le gros machin, au milieu, c’est la dalle pour mon poelle de masse.

puis aidé d’estelle, on a re-verifié nos tracé pour les fondations, histoire d’etre juste. ca a, un peu bougé dans l’hiver mais rien de bien grave, juste quelque repositionnement qui se joue au centimetre.

jeudi, pelle zé pioche…va falloir virer toute la terre qui s’est ecroulée. le seul avantage, c’est que, c’est de la magnifique terre a barbotine ! on va donc, la mettre de coté, la bacher et la garder precieusement pour les enduits terres. toujours ca, de moins, a tamiser, malaxer etc …

Vacances finies et petit bricolage terminé.

demain, boulot dans la joie et la bonne humeur…

mais j’ai quand meme reussi a faire quasiment tout ce que j’avais prevu.

j’ai commencé par la construction d’un tipi pour notre petite indienne.

image2.jpg

et un superbe habillage en restant de housse de couette et de chiffon.

image12.jpg

petite indienne satisfaite, papa content 🙂

puis mon puzzle de pierre. moins marrant, deja…

finalement, ca n’a pas été si compliqué que ca, j’ai un poil chargé en mortier mais au moins ca devrait tenir.

image75.jpg

heuuu… ou qu’elle va, celle la ?

image76.jpg

le haut du mur etait plus penible car ayant epuisé mon stock de grosse pierre, il a fallu faire avec des p’tiote et surtout beaucoup de mortier.

image80.jpg

et une fois sec. pas vraiment une copie de l’original mais tant que ca se recasse pas la gueule, c’est tres bien comme ca. de toutes facons, je doute qu’il fasse de vieux os, ce mur. il y a d’autre endroit ou il fait le ventre et un jour ou l’autre, ca va surement a nouveau s’ecrouler…

image84.jpg

et pour finir, ouvrez bien les yeux… mon deuxieme volet !!! OOOOooooo !!!!! AAAAAAaaaaa !!!!!

en passant, z’avez vu les traces de pattes de chats qui monte, sur le rebord de fenetre ? des coups de pompes dans le derch’ que ca merite !

image82.jpg

puis reparation de la plomberie avec pose d’un mega reducteur de pression en sortie de compteur car, ca avait une fois de plus pèté, un nouveau taquet pour bloquer le portail, réamenagement de l’atelier pour un futur passage des 4,5 m de poutres en i dans le combiné et plein de petite chose a faire depuis des plombes.

maintenant, on va pouvoir attaquer sereinement les fondations.

le week end prochain, on va commencer a preparer le feraillage.

Plein de petites choses ou comment s’occuper pendant une semaine de vacance

cette semaine, vacance donc mais avec un programme bien chargé.

en gros, finir plein de petit truc que j’ai pas eu le temps de faire, genre… un deuxieme volet 🙂

donc, j’ai commencé par poser le « plafond » dans notre chambre, ce qui nous permettra aussi de mettre une suspension et de ne plus s’eclairer a la lampe de chevet…

p1100811.JPG

aujourd’hui… suspens… musique angoissante… le deuxieme volet !!! non ! si ! deconne ! non, non, vrai de vrai !

donc rabotage, poncage et commencement de pose des charnieres pour une pose definitive estimé a lundi apres midi, si les vents sont favorable ( non, parce que j’ai un ukulélé a finir en parallele 😉 mais chuuut, faut pas dire… madame m’a, a l’oeil )

p1100782.JPG

demain, construction de tipi avec julie et ballade velocipedique en foret. et hô, c’est dimanche, hein !