Archive for avril, 2009

chantier participatif, enduit terre, chez david.

mardi, avril 21st, 2009

ce week end, on est allé filé un coup de main a david pour ces enduits en terre. modeste maniere de lui renvoyer l’ascenceur, pour la multitude de coup de main qu’il nous a filé.

de plus, ca nous a fait une petite formation et surtout une premiere experience avec la terre.

bon, c’etait deja decidé mais ca a fini de nous convaincre, nos enduits, ca sera terre de partout. c’est vraiment agreable a poser, y a pas photo.

et puis pas besoin de s’habiller en cosmonaute, comme pour la chaux. sans compter la gratuité et le recyclage de la terre des fondations. bonard, quoi !

au programme, pose de la couche de corps.

on a commencé par poser une couche de barbotine ( argile + eau, de consistance cremeuse ) pour faire une couche d’accroche puis l’enduit melangé avec de la paille et du sable.

la barbotine…

p1100676.JPG

et les crottes de mani comme dit, julie ( pour les non initiés, mani est le mamouth dans l’age de glace. si vous voulez un resumé ou le film mot a mot, raconté par julie, y a qu’a lui demander. disponible egalement, atlantide, freres des ours, rox et rouky, fourmiz, la belle et la bete, toy story etc… etc…. 🙂  )

p1100677.JPG

les recettes et differentes proportions :

la barbotine : 10 seau de terre et 5 a 6 litre d’eau

l’enduit par lui meme : 3 seau de barbotine, 3 de paille broyé et 3 de sable. le tout, melangé a la betoniere. en commencant par 1 seau de sable, puis 1 de barbotine, laisser se melanger puis mettre 1 seau de paille et refaire le meme ordre pour les deux seaux de chaque restant. ca a quand meme la facheuse tedance a mal se melanger mais on peut pas faire autrement.

et en photo :

la barbotine.

retouillage de celle preparée, la veille, en rajoutant une chouille d’eau.

p1100685.JPG

puis fabrication d’une autre baignoire.

p1100719.JPG

la terre qui va bien. c’est un tas de terre que david avait mis de coté. l’hiver etant passé par la, il s’est pris pas mal de gel, ce qui a eu pour effet « d’eclater » la terre, de l’efritter, ce qui est beaucoup mieux pour la preparation de la barbotine, ca se melange ‘achement mieux que des mottes de terre, bien compacte.

p1100714.JPG

maintenant l’enduit.

le sable…

p1100687.JPG

la barbotine…

p1100705.JPG

et la paille…

p1100695.JPG

toutouyoutou toutouyoutou …

p1100692.JPG

qui a dit salissant ? en effet, mais il en est pour depenser des sommes folles dans des instituts de beauté pour des bains de boue alors qu’il suffit d’aller chez david ( ou chez nous plus tard… un message subliminal ? ou ca ? 🙂 ) c’est gratos !

p1100708.JPG

et les fameuses crottes de mani…

p1100711.JPG

y a plus qu’a poser. bon, la, par contre, comme la chaux… fatiguant ! mais encore une fois de pouvoir l’appliquer a main nu, c’est quand meme beaucoup mieux et meme moins fatiguant.

et l’application par les divers participant du chantier. j’ai mangé vos prenoms, milles excuses…

p1100680.JPG

p1100682.JPG

p1100727.JPG

p1100725.JPG

p1100722.JPG

et malheureusement, pas de photo de madame qui prennait les photos…

et ce que ca donne, une fois fini. classe, non ?

p1100678.JPG

et pour finir, une ch’tiote photo de la maison de camille et david qui a vraiment de la gueule !

p1100675.JPG

samedi prochain, rebelote, on va encore se rouler dans la boue. miam !

d’ailleurs, si vous n’avez toujours rien a faire, vous etes les bienvenues !

t’as un beau r’gard, tu sais… hô, grand fou, va !

lundi, avril 13th, 2009

le week end dernier, on a turbiné sec en prevision de celui de paques ou on savait qu’on en ferait pas lourd.

donc, j’ai maconné le regard et coulé une mini dalle, juste histoire que ce soit pas trop boueux.

p1100258.JPG

me restant une chouille de beton, j’en ai profité pour couler la dalle du conduit de cheminée.

p1100260.JPG

et puis le temps que tout ca, seche, j’ai mis en place les cuves de 1000 l que j’ai reussi a trouver a un prix defiant toutes concurrences ( 15 € pieces ).

p1100263.JPG

p1100264.JPG

et meme punition de l’autre coté. on a du coup, un peu de marge, pour arroser les plantes. et c’est autant d’economiser, en eau potable et en facture. les premiers seaux serviront pour la maconnerie plutot que pour le jardin. je les ai passé au karcher mais bon, par prudence, vaut mieux, bien les rincer.

p1100268.JPG

bon, et puis, c’est pas tout de mettre en place les cuves, faudrait voir a les brancher sur les cheneaux. j’ai fait l’acquisition, d’un magnifique fer a souder de zingueur de pro, fait exprés, prevue pour… bah, oui, mais je sais pas pourquoi, ca chauffe pas assez. j’ai tout essayé butane, propane, y a rien qui chauffe assez. peut etre un probleme de pression, au niveau detendeur. je vois plus que ca. je sais que les pro, les branchent sur des bouteilles speciales, mais qui coute un bras. et puis, une bouteille de gaz, c’est une bouteille de gaz. d’ailleurs, si un pro de la question me lit, ca m’interesse d’avoir son avis sur la question.

du coup, mon bouzin ne chaffant pas assez, bernard, eu’l potier, m’a preté un fer a souder classique avé la flamme, et je me suis debrouillé avec. ca va que c’est de l’acier zingé car le zinc pur aurait fondu. bon, c’est pas tres beau, j’ai bouffé une targette d’etain pour faire 4 soudure mais bon, mission accomplie, les fonds sont posés. qui a dit, il serait temps !?!

p1100270.JPG

p1100336.JPG

passons, a la maconnerie, au beton, au parpaing et autres cochonneries salissantes et fatiguantes.

la « dalle » seche. admirez le lissage parfait, l’extreme planéité faite au laser pifometrique 🙂

p1100261.JPG

puis, parpinage

p1100346.JPG

p1100349.JPG

et ce week end, j’ai fait un ch’tio poteau pour faire monter le tuyau et le fixer dessus afin que ca ne bouge plus ( raison de la fuite precedente et responsable de tout ce boulot… )

p1100373.JPG

et le resultat…

p1100591.JPG

maintenant, si une fuite revient me les gonfler, la, je pourrais m’occuper de son cas, de suite.

et pour finir, une belle palette recouvre le tout, le temps que je lui fasse une joli plaque en feraille isolé.

sinon, retour d’experience, sur les toilettes seches et la separation. essai, non transformé. il y avait finalement plus d’odeur qu’avec l’ancienne version sans separation.

la faute, je pense, a la stagnation dans les recepteurs. une fuite aussi, a fait que ca coulait aussi a l’interieur, du a une soudure hazardeuse…

il y aurait eu la solution de verser un peu d’eau apres chaque vidange mais ca pert quand meme beaucoup de son interet et l’idée d’econmie d’eau en prenait un coup.

donc, demontage et retour a l’ancien systeme.

on aura essayé. j’essayerais peut etre de repenser le systeme quand on aura le temps. ( dans 3 ans, a peu pres… )