Archive for septembre, 2008

Suite et fin du premier volet. et oui… un seul volet…

dimanche, septembre 21st, 2008

ce week end, comme le week end dernier, volet.

le week end dernier, ca a été, rabotage, poncage et huilage du premier volet, le second, n’etant pas encore completement collé.

et bin, un peu de boulot quand meme… virer la colle, raboter bien propre, racler, poncer etc… ca m’a prit une journée…

apres donc, avoir racler, poncer, etc…  j’ai fait les petites defonces pour les gonds.

p1080808.JPG

p1080798.JPG

puis aprés, pose des gond, ca donne ca.

plié.

p1080810.JPG

déplié.

p1080815.JPG

et puis bon, c’est pas tout ca, mais faut les poser et c’est la, que ca se complique. car des volets en trois partie, c’est trois bonne raison pour se faire ch… les gond doivent etre pil poil, tous au meme endroit sinon, ca modifie l’epaisseur du volet et ce n’est plus plat, une fois déplié. la hauteur des gond est aussi importante, c’est ballot de dire ca mais ca se joue sur des poils de culs qui font que ca colle nickel ou ca frotte. et moi, ca a plus frotté qu’autre chose…

la, par exemple, ca frotte 🙂 merd…

p1080834.JPG

une fois, tout mis d’aplomb, il y a encore les arrets de volets a poser… et la aussi, pas simple. aprés un grattage de l’enduit pour que ca passe et un essai dans ce sens

p1080837.JPG

bin, ca sera finalement dans l’autre sens avec le bouzin vissé directement dans l’appuie de fenetre. je suis chez moi, je fais ce qu’il me plait, na ! 🙂

p1080838.JPG

et pourquoi, que t’as fait comme ca, doudoudidonc ? car je ne pouvais pas faire de pré-trou a la visseuse ( trop bas, ca frottait ) et les visser avec un pré-trou, c’est deja du sport ( y en a d’ailleurs un qui a explosé sur un serrage un peu trop violent ) alors sans pré-trou et sur cinq centimetre, laisse béton. et puis, j’aime pas faire comme tout le monde 🙂

et pour finir, vu de l’interieur:

p1080874.JPG

vous remarquerez les petits verrous, en bas. c’est le probleme des volets en trois partie, c’est vague comme volet, pas clair 🙂 et cela dénote un certain manque de rigidité du a la multiplication des points de pivot. donc, faut bloquer kekpart sinon, ca flotte.

il manque d’ailleurs sur la photo, une barre amovible qu’on va rajouter en travers sur toute la longueur pour rigidifier le tout car le loquet du milieu remplie pas vraiment son office. ca va faire limite fort knocks mais bon…

et vu de dehors. nous, on aime bien le resultat. pas vraiment conventionnel mais justement ca change. on va d’ailleurs peut etre les faire pareil pour la maison mais pas en trois partie ( ces deux la, me suffisent comme ca 🙂 )

p1080875.JPG

voila, pour les temps futurs, outre la pose du deuxieme volet, on essaye de trouver un conduit isolé double paroie pour notre cuisiniere a bois a un prix raisonnable ( vous avez un tuyau ? MmOOuuaaaahhahaha, t’as mangé un clown ? 🙂 ), histoire de se chauffer quasi gratos et ensuite, je me met sur les nouvelles toilettes seches. et un peu d’enduit si le temps est favorable. et puis… rien, ca suffit comme ca.

Les volets de l’atelier.

mercredi, septembre 10th, 2008

 non ! si, si ! enfin des volets !

vu que ma feignassite aigue n’est toujours pas guerie, j’ai decidé d’attaquer, enfin, les volets de l’atelier. pour la menuiserie, je suis moins malade, c’et la vue des parpaing qui m’indispose 🙂

comme d’hab, pas conventionel du tout, car et d’une, j’ai fait avec le bois dispo ( du chêne ) et de deux, je suis obligé de les faire en 3 partie par coté, en eventail car en un seul morceau, il butterait sur les chevrons. bin oui, le grand debord de toit, c’est bien mais c’est surtout bas, surtout avec une pente comme la mienne.

p1080686.JPG

p1080716.JPG

et le resultat. une futur partie de trois.

p1080721.JPG

version collé

p1080741.JPG

si tout va bien, je pose le premier ce week end. des volets… hââââ des volets…

Les briques de terre crue, resultat des courses.

mercredi, septembre 10th, 2008

alors, c’est la version  » peu de sable  » qui a attrapé la queue du mickey. les version « paille » sont hors competitions car elle ont moisie… peu, mais moisi quand meme. bon, il est vrai que nous avons en ce moment, une humidité ambiante a rendre jaloux un breton et voir meme qu’on pourrait directement elever des poissons rouges a meme le sol mais bon, ca doit pas moisir. pas bon ca. donc exit.

la « nature » a tendance a fendre mais on s’y attendait. et la « beaucoup de sable », bin, y a beaucoup de sable. et a tendance a s’effriter.

alors apres, une semaine de sechage, bin, elle sont pas seches. on peut les manipuler, elle ne se casse pas mais ne sont pas seche. les angles sont plus dur mais a mon avis avant qu’elle soit seche a coeur, on aura le temps d’en faire quelques autres.

sinon, estelle s’est recupéré du boulot et apres un premier essai a l’ancienne et touillage manuel

p1080730.JPG

elle est vite passé a l’artillerie lourde. toujours aidé de julie qui adôôôre se mettre de la terre partout. on l’a tellement tanné de faire attention a la chaux que maintenant qu’elle a le droit de toucher, elle y va gaiement 🙂

p1080743.JPG

a la betonniere ( neuse ? je sais jamais ) c’est achement plus rapide. il a fallu quelque essai pour trouver la bonne methode mais apparament, faut mettre tous les ingredients en meme temps et envoyer le bouzin. il n’y a que comme ca que ca ne se compacte pas et reste homogene.

apres remplissage des moules.

p1080733.JPG

l’installation de madame.

p1080732.JPG

voila, c’est pas compliqué a faire mais c’est tout de meme du boulot et prend pas mal de temps. pour l’instant, il nous faut juste de quoi maconner notre cheminée pour l’atelier et pour le reste, on les fera tranquillement.

Premiers essais de brique de terre crue.

mardi, septembre 2nd, 2008

ou pour etre exact premiers essais d’adobe de terre crue ( oui, je sais, je ramene ma culture, ca le fait grâââve. tout le monde n’a pas eu le privilege de s’instruire grace a pif gadget et le journal de mickey 🙂 ).

brique de terre crue qui vont servir a tout ou presque. maconnage du conduit de cheminée de l’atelier ( on s’est renseigné aujourd’hui sur le prix d’un conduit a maconner ( a empiler pour etre precis ) et comment dire…heeuuu … bin, on va le faire nous meme ! ), construction du poelle de masse, construction de notre mur capteur qui sera au niveau de la serre et surtout maconnage de notre dalle en terre.

ca va en faire kek’ z’une… mais bon, on a un gros tas de terre qui nous prend de la place et le faire diminuer grace au brique va nous faire, et cela de facon proportionel et mathematique, gagner de la thune et de la place. bonnard, quoi !

pour les gabarits. je suis parti sur du 20 X 10 X 10 cm. c’est un poil épais mais avec ces dimensions, ca devrait faire pil poil l’epaisseur de notre dalle et plus c’est épais, moins t’en a faire et a maconner. maintenant, reste a verifier le temps de sechage et la solidité. faut trouver le bon compromis.

p1080618.JPG

la terre n’est pas tamisé du tout. sont juste exclu de la futur brique, les plus gros cailloux, les touffes d’herbes et les vers de terre.

p1080621.JPG

pour la premiere, la terre nature, sans rien.

p1080625.JPG

pour la reussite de la deuxieme, il est primordial de se faire aider par une petite fille aux anges d’aider son papa mais surtout de se coller de la terre partout et accessoirement de se tremper la tête dans le seau d’eau dés que papa a le dos tourné 🙂 …

p1080626.JPG

apres, pour la realisation de la brique en elle meme, il faut etre detenteur de la technique specifique et inedite transmise de generation en generation par des moines tibetains lors d’un stage initiatique de trekking sur l’hymalaya, habillé en tong et short de plage. mais comme vous m’etes fort sympathique je m’en vais vous la devoiler.

 » de la terre, tu prend, dans le moule, tu la dépose et dans les coins, tu tasse de tes mains. puis de finir de remplir jusqu’en haut, tu dois « . citation du dit moine precedement cité qui a du trop regarder l’empire contre attaque 🙂

p1080629.JPG

p1080630.JPG

p1080641.JPG

p1080644.JPG

un petit coup de truelle pour egaliser…

p1080665.JPG

on a donc fait plusieurs melanges pour tester le tout. donc, une nature, une avec un peu de sable, une autre avec plus de sable, une avec le restant de plus de sable et de la paille et pour finir, une nature avec paille.

tout ca, pour voir, laquelle remporte la palme de la brique qui va bien, celle qui ne fissure pas trop et se tient le mieux.

p1080669.JPG

resultats des courses ce week end.

j’ai aussi pris le temps de mettre un coup d’huile sur ma porte de garage qui s’en est toujours pas remis. c’est que c’est fragile psychologimement, une porte de garage. agad ‘ si c’est pas bô ca ! et dire qu’il y en a qui peigne leur porte, bardage, volet en bois. ou pire, mais la, ca frise l’internement psychiatrique, pose des portes et volet en PVC, HhhaaaaaaarrGGghhhh !!!!!

p1080611.JPG