Le parquet est enfin fini !

ca y est, y a plus qu’a le poser, chose qui sera faite demain.

hébé, je commencais vraiment a en avoir marre. c’est quand meme vachement de boulot…
mais bon, demain, je suis sur que je ne regretterais pas le temps passé dessus.

encore des photos ?

premieres rainures d’une looongue série…

p1050544.JPG

la languette, de plus prés.

p1050516.JPG

l’entraineur a l’oeuvre. haaa… mon entraineur… vous ai je deja narré l’intense passion que nous vivons tous les deux? halala, nous sommes vraiment complementaire, il bosse et je le regarde faire, il prend des risque pour moi en frolant les lames de la toupie pour m’epagner le moindre risque. il se devoue totalement pour moi, le vrai amour, quoi ! 🙂

p1050517.JPG

la derniere operation, la derniere rainure, multiplié par le gros tas de bois, derriere moi…

j’ai préferé faire la rainure, languette en « décalé » ( il me semble qu’elle se fait au milieu normalement ) pour eviter de me gourrer dans les sens de passages.
de toutes facon, ca se voit pas et puis je fais ce que je veux avec le peu de cheveux qui me reste ! 🙂

p1050550.JPG

estelle le rentrait au fur et a mesure pour qu’il passe la nuit au chaud et qu’il se mette a temperature. ca evite qu’il bouge par la suite. bon, y a pas grand risque avec du bois sec de 20 ans minimum mais ca coute rien et on est sur du coup.

p1050562.JPG

heureusement que julie etait la pour filer un coup de main a môman !

p1050557.JPG

puis finalement, on a préférée jouer a l’inspectrice des travaux finis 🙂

p1050561.JPG

et pour finir la derniere lame a passer dans la toupie….

p1050566.JPG

en tout cas, un grand merci a l’inventeur du MP3 et du lecteur qui va avec, sans qui, le john buttler trio, ben harper, les ogres de barback, les emissions de daniel mermet et bien d’autres joyeuseté pour les oreilles m’aurait fait paraitre le temps achement plus long. c’est beau la technologie !

Le parquet en frene, c’est bôôô mais c’est long….

enfin, j’ai attaqué le parquet.
bon, pour ceux qui aurait la meme idée, sans entraineur, faut pas tenter le coup meme en reve 🙂 .
caramba, c’est du boulot. il va dechirer grave mais alors, … pffiou, c’est long… ( j’vous l’ai deja dit ? 🙂 )
et dire que ce n’est « que » pour 25 m²…. alors pour la maison et ces 100 m² minimum… heuuu…. ma p’tite puce, tu prefererais pas du lino ? mais du joli, hein, imitation parquet. PAF ! AAaiieuuuuu, mais je rigoleeeuu.

bon, allez, soyons positif.
et d’une, c’est joli, de deux, il va faire 22mn d’epais donc, c’est quasi un parquet a vie et de trois, a la louche, par rapport a des parquets pret a poser en 8 mn d’epais, c’est environ 750 € d’economisé pour 25 m².
vu que j’ai plus de temps que d’argent, c’est une bonne affaire.

des photos ? bon d’accord.

haaaa, mon entraineur…. rrhhâââaaa lovely !!
la, c’est le degauchissage, premiere operation d’une longue serie.
pour ceux que ca interesse, donc, degauchissage de la face comme sur la photo, puis degauchissage d’une tranche et ca, pour avoir deux face de « reference » qui donne le point de depart.
apres, on rabote la tranche pour la mettre a la bonne epaisseur, ensuite, on rabote la face « large » ( celle de la photo ) et on obtient un escargot tout chaud, heeuu… les chansons de ma fille doivent influer quelque peu sur mon esprit… on obtient donc une lame de parquet au bonne dimension.

p1050470.JPG

et sur cette photo, on dirait pas super jamy qui courre ? z’avez vu la rapidité du geste technique ?

la, j’en suis au rabotage.

p1050477.JPG

et c’est tout ? mais non, mon bon monsieur !
apres on passe au sciage pour mettre a la bonne longeur les lames.
et pour finir, les rainures languettes en deux operations et si possible sans se gourrer sur les hauteurs des rainures qui doivent correspondre au languette. ( la papa dans la maman )
c’est pas enorme comme boulot mais c’est le nombre de passage qui  augmente le temps de fabrication. rien que pour le degauchissage des deux face de reference, c’est entre 2 et 3 passages par lame. pareil pour le rabotage. il n’a que les rainures languettes qui se font en un seul passage.
et a la vue, du zouli tas de bois de la photo ci dessous, vous comprenez pourquoi je vous casse les pieds depuis le debut de ce post en vous disant que c’est … ??,..?? bin, long, voyons ! vous suivez au moins ?

pas rangé…

p1050463.JPG

rangé !

p1050474.JPG

si tout va bien, je le termine le week end prochain et on le pose le week end suivant.
si tout va bien… question planning, on est maintenant tout sauf categorique.

La maison des schtroumphs !

et tout d’abord, meilleurs voeux a tous, que cette année vous soit la plus profitable en tout point !

ca y est, les enduits interieur sont fini. on a remplacé le badigeon prevue par une eau forte ( a kekchose pres, c’est pareil mais l’eau forte est plus dilué et contient moins de chaux, on a trouvé la recette dans l’excellente revue la maison ecologique.  (http://www.la-maison-ecologique.com/index.php) )

alors, resultat : tip top !

p1050421.JPG

ca se passe a  » l’arrache  » , a la grosse brosse, en tartinant dans tous les sens, ca ne pue pas, c’est super rapide a passer ( 2 h a deux pour la totalitée de la surface) et on peut passer la deuxieme couche le lendemain sans attendre une plombe que ca seche.

p1050407.JPG

il est quand meme conseillé de le passer  » a fresco « , c’est a dire que il faut la passer le plus rapidement possible apres la pose de la derniere couche d’enduit afin que les pigments « carbonate » ( comment que j’cause trop bien le scientifique 🙂 ) avec la chaux.
cela, parait t’il donne une meilleure tenue dans le temps.

p1050411.JPG

meme julie a donné un coup de main… et ca l’a bien fait marrer 🙂

p1050417.JPG

donc, resultat de la premiere couche:

p1050422.JPG

p1050423.JPG

et la deuxieme couche… toujours « a l’arrache »…

p1050439.JPG

et le resultat…

p1050437.JPG

malheureusement, ce zouli effet marbré n’est pas resté… au final, on a une couleur plutot unie, d’un joli bleu lavande avec quelques nuances de blancs mais sans plus.
on aurait pu essayer de coller une derniere couche avec une teinte plus foncée mais on s’est dit qu’on avait largement assez de boulot comme ca, sans passer cinquante couche d’eau forte.  la chaux a cette particularité de vraiment bouffer la couleur.

au final, on est satisfait du resultat quand meme, bien qu’on aurait aimé garder le resultat de la photo.