TTAAADDAAMMM !!!

dsc00461-800×600.jpg

ca en jette, non ? ca fait tout de suite plus serieux 😀
ce week end, donc, on est monté bosser un peu sur le terrain. pas de gros travaux, vu qu’on a pas de permis de construire mais plutot du jardinage.
au menu, on a coupé tous les rejets du tilleul geant qui est au fond du terrain ( une demi heure de boulot, rien que pour ca… ), on a « deliéré » ( viré le liere ) les arbres et surtout le pommier qui devrait etre un des seuls rescapé du chantier.
la, aussi, gros boulot parce que le pépére avait prit ces aises…. l’enf…. des lianes de 4/5 cm qui montait jusqu’en haut de l’arbre, heureusement, notre voisin, nous a preté une grande echelle, histoire que je puisse y grimper pour finir d’y marave sa tronche a cette cochonnerie.
impressionnant, le « reseau » de racine que ca crée… j’ai meme du faire tomber quelque branche envahi par du guie.
ca fait un moment qu’il avait pas vu un coup de secateur. c’est bien simple, une fois depouillé de ces parasites, il avait pas un poil d’ecorce. on espere d’ailleurs que ca va pas finir de le flinguer.
heureusement qu’il fait beau en ce moment car la, il est vraiment a poil 😀
et puis, j’ai mis quelque coup de pioche ( j’en suis tout courbaturé… hôôô, pôv bichette 😀 ) pour voir un peu ce qu’il y avait dessous.
je dois bien avouer que je me posais des questions car apres renseignement au loueur de matos BTP du haut du village pour l’eventuelle location d’une minipelle, la dame me disait qu’il faudrait surement prevoir le brise roche… bah pourquoi ? hébé parce qu’y a de grande chance que j’ai de la roche sous mon terrain et que si j’ai 30 cm de terre, c’est la fete du slip ! merd…
juste apres, je vais voir l’agriculteur juste a coté, pour voir s’il avait ou connaissait un vendeur de paille ( en passant, de la paille, y en a point. va falloir la faire venir par camion…) et qui lui, aussi me dit que dans le coin, c’est pas vraiment une terre de cerealier, a moins que tu veuille faire des bottes de cailloux pour nourrir les vaches.
et effectivement, a la sortie du village, y avait une cht’iote parcelle de terre de labouré et y avait quasiment plus de caillasse que de terre.
vous comprendrez donc manitenant mon inquietude quand a mon terrain… et bin, non. ouf ! je suis descendu a environ 80 cm et pas ou peu de cailloux et encore des petits.
le seul doute, c’est pour l’assainissement et la citerne de recup d’eau de pluie, ou il va falloir creuser un peu plus profond et la, mystere… je vais quand meme pas creuser 2 m de profondeur a la pioche.
donc, voila, theoriquement, on y remonte ce week end pour passer la tondeuse que notre voisin ( toujours le meme ) a proposer de nous preter.
j’essaye de contruire cette semaine un bac a compost pour la tonte, les feuilles etc…
toutes les grosses branches seront mis de coté pour servir de piquet ou de treillis d’accroche pour nos futur mur de cloison en palette.
un futur week end bien rempli, quoi.
je m’en va me reposer en prevision, moué !

dsc00457-800×600.jpg

Vide sanitaire ou pas ?

cruel dilemme, que de choisir tel ou tel technique…
donc, le dilemme du jour: vide sanitaire ou herisson ?
au depart, on etait parti pour le herisson et un ami m’a fait remarquer le coté bien pratique du vide sanitaire.
si on oublie de passer un tuyau, une reservation ( ma hantise du moment, surtout ne rien oublier ), il suffit de ramper, les reparations ou modifications sont envisageable par la suite.
la possibilité de coller sa citerne de recup d’eau de pluie, sous la maison est un autre avantage.
l’inconvenient, on faisait une croix sur notre dalle en terre crue et on mettait un plancher massif ( solive cote a cote et clouer ensemble )
du coup, on penchait mechament vers cette solution et on a rencontré notre installateur solaire qui nous a fait remarquer que meme si on ne s’en servait pas, il etait preferable de passer un serpentin de plancher chauffant ( pour ce que ca coute… ) au cas ou, nos estimation de chauffage s’averait insuffisante et donc, avoir une porte de sortie eventuelle avec le rajout d’une chaudiere conventionelle. ce qui n’est point bete du tout… et la, notre dalle de terre crue revient dans la course, par contre, le plancher et le vide sanitaire…
alors, voila…. lequel choisir ? le vide sanitaire et ces avantages cités ci dessus ou le serpentin et la dalle de terre crue…
les deux solutions nous plaisent et on a un peu de mal a ce decider.

z’avez un avis, une idée, une connaissance a faire partager, vous genez pas !!!

Les rencontres de la passion du bois de grenoble

retour du salon du bois de grenoble. pour ceux qui ne connaitrait pas c’est ici: http://lapassiondubois.com/
au programme: du bois, du bois et encore du bois. si vous aimez cette matiere, n’hesitez pas a faire le deplacement pour le prochain, on est jamais decu.
des luthiers, des sculpteurs, des charpentiers, des vendeurs de matos, enfin tout pour le bois.
ils organisent un concours de sculpture, marqueterie, ebenisterie d’art avec des pieces de toutes beauté.
cette année, il etait tres axé sur l’ecoconstruction avec beaucoup de stand de vendeurs de matos de construction « bio » avec une preference pour le bois bien sur ;).
il y avait aussi une tres grand espace sur la construction passive, avec beaucoup de « maquette » en decoupe et en taille réelle de tout les types d’isolants utilisable dans la construction passive, dont la paille.
et moi, ca m’arrangeait car cette maquette a repondu en grande partie a mon soucis de conception, pour l’isolation de ma toiture en paille. vous verrez sur les photos, c’est finalement tres simple, quelque planche, de l’OSB et roule !
et puis, la raison principale, cette année pour laquelle on a fait le deplacement, ma futur machine a bois… au prix que ca coute un tel bébé, vaut mieux profiter des prix foire !
trois jours passé a negocier avec tous les vendeurs ( a 4000 € l’bestiau, on negocie quand meme un minimum 😀 ).
donc, 3 jours a me poser des questions existencielles sur le choix de la becane ( car il facilite pas la tache les bougres, d’un coté une machines plus puissantes mais moins bien equipé, de l’autre, mieux equipé mais moins puissante mais garantie trois ans, ou alors une machine de pré-série d’une marque peu connue, a enlever a la fin du salon, avec un prix defiant toutes concurrences, et une pelleté d’accessoire… je vous dit pas le dillemme….)
et pour finalement, le dernier jour, ou il fallait vraiment que je me decide, j’ai trouvé un formateur d’utilisation de machines a bois qui fait aussi un peu de vente de machines. et, la, miracle, il me dit ce que je veux entendre : j’ai une becane qui a fait 2 salon et je vous fait 30 % dessus, vous la livre ( c’etait pas le cas pour les autres ) et je vous fait meme une journée de formation gratos ! et bin, voila, j’aime qu’on me parle comme ca ! 😀
en plus, niveau equipement, l’aspirateur, l’entraineur de toupie ( equipement quasi-indispensable pour le travail en serie et pour la securité de ces doigts ) et toutes les petit equipements ( porte outils, lame de scie etc… ) il me fait dans les 50 %, toujours sur du matos de salon qui a servi 2 ou 3 fois.
du coup, je me retrouve avec la super becane ( une robland x260 pour les connaisseur ) a un super prix, content le gars, quoi !
bon, maintenant, va plus y avoir qu’a rentabiliser le bestiau ! un peu de boulot en plus.
du coup, tout ce qui va etre en bois dans notre futur baraque, va passer un jour ou l’autre dans la becane, autant d’economiser. (en passant, on est aller faire un tour, hier, chez vial menuiserie, fournisseur qui nous interessait pour nos fenetres, bon, on a pas vu leur fenetre mais au regard de la gueule de leur porte, on va peut etre pas tenter le coup avec les fenetres. qualité: bof… et je suis sympa. c’est vraiment de l’industriel pur jus et mal concus, donc avis au amateur, allez jeter un coup d’oeil avant d’acheter…
donc, voila, le programme de ce week end passé.

Rencontre avec mon futur installateur de capteur solaire thermique

on a profité d’etre sur grenoble pour passer rencontrer notre futur installateur de capteur solaire.
outre le coté professionel, ca nous a permis aussi de faire connaissance avec un castor bien sympa ( pour ceux qui ne connaitrais pas l’association des castors, c’est une assoc d’autoconstructeur tres ancienne et ach’t sympa ).
donc, on a pu visiter sa maison et d’apprecier en vrai sa veranda ( sa maison a fait l’objet d’un reportages dans la revue la maison ecologique qui nous avait mechament tapé dans l’oeil).
donc, en gros, une matinée bien sympa.
coté professionel, on est parti sur du clipsol avec un bloc combi. solution toutes integrées et plus facilement planquable dans un placard.
donc, voila, un week end vraiment bien rempli !